Optimiser la performance de son site web

La performance ou rapidité d’un site web est un des points les plus importants en référencement naturel, plusieurs outils vous permettent de l’auditer et plusieurs techniques permettent de l’améliorer.

 

Les outils d’audit de performance web

Web.dev

Web.dev est l’outil de Google, il vous offre un panel de metrics importantes concernant la performance générale et l’optimisation de votre site web.

performance site web

Les détails sur le bas de l’image vous donnent les points à améliorer, certains sont à travailler du côté du serveur, d’autres sur le site directement.

 

Pingdom Tools

Tools.pingdom.com vous donne un rapport plus complet sur la performance générale de votre site, passons les en revue.

rapidité site web

La Performance grade est une note globale établie par l’outil.

La Page size vous donne précisément le poids en MB (MégaBytes) de votre page, évidemment, plus ce chiffre sera faible et plus votre page sera performante.

Le Load time donne le temps de chargement moyen de la page, ce chiffre peut varier en fonction de la connexion internet de l’utilisateur et d’autres paramètres, ce n’est qu’une estimation moyenne. Pour rester sous le radar de Google, nous vous conseillons de viser les moins de 2 secondes de chargement.

Le nombre de Requests vous donne le nombre de ressources qui sont appelées sur votre page (images, feuilles de styles, ressources externes…) Là aussi le but est d’avoir le moins de ressources possibles à charger.

 

Optimiser la rapidité de son site web

Maintenant que vous avez pu auditer rapidement votre site web, nous allons passer en revue quelques optimisations à faire.

La minification

Le code des pages de votre site peut être « minifié », cela consiste à supprimer tous les espaces afin de réduire le poids du code et donc d’améliorer la vitesse de votre site.

optimiser performance web

Il existe plusieurs extensions pour WordPress permettant de minifier votre code, comme Fast Velocity Minify.

 

Le cache

Un système de cache permet de stocker des données transitoires afin de les afficher plus rapidement. Son fonctionnement est très complexe, mais heureusement là aussi des extensions permettent de faciliter le travail, notamment sur WordPress.

Si votre site est codé à la main, vous devrez gérer ça vous-même côté serveur. Sinon, vous pouvez télécharger Cache Enabler pour WordPress.

 

L’hébergement

Plusieurs types d’hébergement existent, et tous ne proposent pas les mêmes performances.

Hébergement mutualisé

Un hébergement mutualisé est l’offre classique proposée par les registrars (vendeurs de noms de domaines) et/ou hébergeurs, comme OVH.

Le problème de cet hébergement est que votre site sera sur un serveur commun à beaucoup d’autres sites, et qu’aucune performance ne vous est allouée. Si un autre site du serveur obtient un pic de trafic par exemple, votre site à vous pourra manquer de ressources et donc possiblement rencontrer des erreurs 500.

Le fait que votre IP soit commune peut aussi poser problème. Par exemple, si des sites pour adultes se retrouvent sur la même IP que vous, cela peut catégoriser votre site comme site pour adulte et donc nuire à votre référencement.

 

VPS

Un VPS (Virtual Private Server), est une partie d’un serveur qui vous est dédiée. A l’inverse d’un hébergement mutualisé, vos ressources sont allouées et vous pouvez donc gérer efficacement votre performance. Cette solution est celle qui convient à la plupart des sites.

Vous pouvez consulter nos offres d’hébergement ici.

 

Serveur dédié

Comme son nom l’indique, un serveur dédié vous permet d’obtenir la totalité des performances d’un serveur physique.

Cette solution est utile pour les agences notamment, qui disposent alors d’assez d’espace et de ressources pour construire une architecture serveur, ou pour une société possédant plusieurs sites à fort trafic.

 

Les images

Les images d’un site web doivent être optimisées en poids. Elles sont en général la plus grosse partie du poids d’un site web.

Vous pouvez utiliser ImageRecycle pour les réduire avant l’upload sur le site, ou bien une extension comme WP Smush pour les réduire directement sur votre site.

 

Vous savez désormais tout (ou presque) pour optimiser la performance de votre site web. A vous de jouer.

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Spécialiste SEO et WordPress - Gérant de contre-galop.com / @contregalop - Speaker sometimes
Laisser un commentaire
Articles récents
webmaketing
Joseph Lambert
Créer son logo en 2020

En lisant le titre, vous vous demandez sûrement en quoi est il différent de créer