La rédaction SEO – Le guide

Le contenu rédactionnel est la base d’un bon référencement naturel, il doit être pertinent et le plus exhaustif possible. Nous allons vous expliquer ici comment débuter en rédaction SEO.

 

Le mot-clef

Le choix du mot-clef est capital, pour ça, nous vous conseillons de l’analyser avec Ubersuggest.

2 données seront alors importantes : le volume de recherche, qui vous donnera une idée du nombre de personnes que vous pourrez toucher avec votre article, et le SD (Seo Difficulty) qui est une note de difficulté en fonction de la concurrence de la requête. Vous devez donc trouver un mot-clef bien équilibré entre ces deux données.

Vous aurez aussi une liste de mots-clefs secondaires à incorporer dans votre article pour toucher encore plus de monde. En SEO, on dit « 1 page = 1 mot-clef ». Ce qui n’est pas totalement exact, vous pouvez en fait viser ce qu’on appelle un cluster de mots-clefs. Ce qui correspond à un mot-clef principal et ses mots-clefs annexes. Exemple :

Plombier Paris

Plombier Paris 8

Plombier Paris prix

Plombier Paris 20 pas cher

Tout en haut en gras, le mot-clef principal, en dessous, les mots-clefs annexes.

 

De votre mot-clef découle votre titre, idéalement, il doit être contenu dans celui-ci. Exemple :

Faire appel à un plombier Paris

 

La structure

La structure de votre article est aussi très importante. Il existe en format html plusieurs niveaux de titres, de 1 à 6, que l’on appellera donc H1 – H6.
Votre article ne doit comporter qu’un seul h1. Sur WordPress, il correspond à l’encart du haut, où l’on peut mettre le titre de l’article :

structure article seo

 

Il n’y a pas de nombre maximal pour les autres niveaux de titres, mais votre structure doit être cohérente. Les titres sont de bons endroits pour placer vos mots-clefs, trouvez donc le bon compromis entre cohérence de la structure et optimisation SEO.

 

Le texte

Rentrons dans le vif du sujet, le texte en lui-même.

Le plus important est la sémantique, le champ lexical de votre mot-clef, plus il sera riche en synonymes et termes précis, mieux ce sera.

Vient ensuite la densité du mot-clef, c’est à dire le nombre de fois qu’il est répété par rapport au nombre de mots total. La densité idéale se situerait entre 2 et 6%.

La longueur du contenu est également à surveiller, certains référenceurs disent qu’on ne peut pas ranker au dessous des 300 mots, d’autres disent qu’il en faut 3 000. Notre conseil maison est de ne pas accorder trop d’importance à ce point, et d’écrire votre texte en fonction de l’utilisateur. Préférez un texte concis et clair, à une longue rédaction inutile et vide.

 

Vous avez maintenant une bonne base pour optimiser votre rédaction seo, RDV donc dans nos autres articles pour aller plus en profondeur et découvrir les techniques avancées.

Joseph Lambert
Joseph Lambert
Spécialiste SEO et WordPress - Gérant de contre-galop.com / @contregalop - Speaker sometimes
Laisser un commentaire
Articles récents
webmaketing
Joseph Lambert
Créer son logo en 2020

En lisant le titre, vous vous demandez sûrement en quoi est il différent de créer